lundi 8 juin 2009

Mon beau marché



On a tous des souvenirs de marché. Une place pavée de Provence, un panier trop lourd au bout du bras, des « il est beau mon artichaut, il est beau » et « trois maquereaux pour le prix de deux ! » qui résonnent encore dans la tête. Des dimanches matin pas très réveillés, où les odeurs se mêlent, les bruits s’amplifient et les questions comme « vous en voulez combien ? » paraissent bien trop compliquées pour nous pauvre mortel. Des marchés de vacances, pleins de fruits et produits forcément exotiques puisque pas habituels, où l’on traîne en maillot de bain et robe légère. Des marchés de fripes entre copines, où le t-shirt « tout simple et joli payé 3 francs 6 sous » ne ferra qu’une seule sortie du placard (ou même pas), l’excitation de l’achat passée.


On se dit parfois qu’on aimerait garder ces souvenirs, les mettre dans la boîte en même temps que l’on met les fleurs, fruits et charcuterie dans le panier. Mais franchement, une fois que l’on a pensé au panier, au porte-monnaie, à la liste, aux clefs, à jeter les bouteilles en verre dans la grosse poubelle verte recyclable avant de se retrouver devant la fromagère et à arriver avant que les étales ne soient vides, est-ce que l’on peut en plus penser à attraper son appareil photo pour immortaliser sa sortie hebdomadaire ? Franchement, non. Et pourtant il va falloir y remédier avant la fin du mois (le 30 juin) car à l’occasion de la Fête des marchés, qui se déroule en ce moment (du 5 au 12 juin), Paris.fr lance le concours photographique, Photographiez votre marché.
Etales, paniers, marchands et marchandes, clients, détails ou vue d’ensemble, photographiez tout ce que vous voulez puis rendez vous sur Paris.fr pour exposer vos clichés. Les séries (3 à 10 photos) seront soumises à un vote du jury (composé de professionnels de la photographie et de commerçants) qui désigneront un palmarès. Le but est que chaque marché ait une série qui l’illustre.


Je pourrais vous faire la liste des prix à gagner mais l’important, comme disait l’autre, c’est de participer. Voici surtout une bonne occasion de mieux connaître son marché de quartier ou d’aller découvrir les autres. Alors à vos marques, prêts, flashez !

(Oui elle était facile celle-la…)

3 commentaires:

  1. Très sympa cette idée des marchés... Il va falloir que je recommence mes clichés... à PAris cette fois ! Merci pour le bon tuyau...

    RépondreSupprimer
  2. Très bonne idée en effet!
    Et si vous voulez des jolis clichés de carottes, choux, poulets rôtis ou poissonniers chantant... rien de tel que la rue Montorgueil un dimanche matin...

    VOus m'en direz des nouvelles!

    RépondreSupprimer

Á vous de jouer: Jolis petits mots, râleries ou déclarations d'amour... Tout est permis mais n'oubliez pas de signer!